Participation au #5 des Cahiers de la Transidentité

L’Observatoire Des Transidentités publie chez L’Harmattan le #5 de sa revue « Les Cahiers De La Transidentité », intitulé : « Transféminismes ».

9782343070148r

Au sommaire :

Présentation du dossier Transféminismes
– Nous Transféministes (M.-Y. Thomas, K. Espineira, N. B. Grüsig)

Transféminismes
– Introduction (P. Porchat, T. Ayouch)
– Entretien avec L’Écho des sorcières
– Transféminisme à la française (N. B. Grüsig)
– Le renouveau transféministe (A. Alessandrin)
– Transféminisme ou postféminisme ? (M.-Y. Thomas)
– Notes pour une technologie Transféministe (L. Rojas)
– Qui a peur du transféminisme ? (Genres Pluriels)

Autour du trans-féminisme
– Femonationalisme (R. Gharaibeh)
– Féminisme(s) et littérature marocaine (J. Zaganiaris)
– Autour de The Empire Strykes Back (K. Espineira)

Conclusion
– TransRévolution Réflexions (MH/S. Bourcier)

Passages
– La fierté des damnés de la terre (J.-M. Gaillard)
– Rachele in sex land (R. Borghi)
– Entretien avec l’association Chrysalide
– Sissies imperator (D. Roth Bettoni)
– Notes de lecture(s) (G. Clamens)

Évidemment, bien que co-coordinatrice de ce numéro, je ne suis pas forcément d’accord avec tout ce qui y est dit, mais ce n’était pas le but…

Ci-dessous, la communication de l’ODT au sujet de ce numéro :

Le volume 5 des Cahiers de la transidentité, intitulé « Transféminismes », dans la collection « Question de genre » aux éditions de L’Harmattan, s’est fait un peu attendre mais nous voulions un numéro le plus ouvert et accessible possible. Noomi B. Grüsig , traductrice de Julia Serano en France, nous a rejoins sur cette aventure et nous espérons multiplier ce type d’invitations à la coordination afin d’ouvrir le plus de pistes de réflexions que possible.

Nous demandons votre aide pour faire connaître cet ouvrage et nous souhaitons à nouveau vous expliquer comment nous fonctionnons :

1- L’Observatoire des transidentités et les publications des « Cahiers » sont le fruit d’un travail 100% bénévole.

2 – Nous ne percevons aucun droit d’auteur.e.s et les rares livres que nous vendons de la main à la main ne couvrent pas nos frais personnels.

Il n’y a aucun problème pour nous à ne pas « gagner d’argent » et nous n’en demandons pas.

Ce que nous demandons, c’est de l’aide pour faire vivre cette collection. Les logiques économiques sont implacables et si nous voulons faire connaître ces ouvrages et diffuser des savoirs souvent disqualifiés par les savoirs hégémoniques nous devons diffuser. Appelons un chat un chat : sans lectorat, l’aventure s’arrête-là.

Nous vous remercions tous et toutes (& les autres) de vos précieux soutiens.

Ont contribué à ce numéro :

Patricia Porchat, Thamy Ayouch, Noomi B. Grüsig, Lucía Egaña Rojas, Christelle Faucoulanche, Aniara Rodado, Yan Quimera, Rachele Borghi, Max Genres Pluriels, Arnaud Alessandrin, Roa’a Gharaibeh, Jean Zaganiaris, Jean-Michel Gaillard, Didier Roth-bettoni, Chrysalide (clin d’oeil à Sophie Emilie, David Poussinou) Gilles Clamens, Marie HeleneSam Bourcier et Alice Moliner, L’Écho des Sorcières (un grand merci à vous aussi, en ligne : http://lechodessorcieres.net/)

Un très fort remerciement à Cendrine Perona pour ses précieuses relectures.

Vous pouvez commander directement le livre chez l’éditeur ici ou dans n’importe quelle librairie…

Publicités
Cet article a été publié dans Brochures/Zines/Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.